RADIO COURTOISIE

Les histoires de l’art du 7 novembre 2019 : « Alana, une collection privée d’art italien (XIIIe -XVIIe siècles). Dans l’intimité et le silence de la peinture »

Rédigé le 07/11/2019
Marie-Thérèse Hablot

Marie-Thérèse Hablot reçoit :

  • Marie Christine Lasnier, historienne de l’art

Thème : « Alana, une collection privée d’art italien (XIIIe -XVIIe siècles). Dans l’intimité et le silence de la peinture »

Il est bien des merveilles en ce monde, il n’en est pas de plus grande que l’Homme.

(Sophocle, 5 ème siècle avant notre ère)

{Paolo Uccello} crut qu’il pourrait muer toutes les lignes en un seul aspect idéal. Il

voulut concevoir l’univers créé ainsi qu’il se reflétait dans l’œil de Dieu, qui voit jaillir

toutes les figures hors d’un centre complexe.

(Marcel Schwob, Vies imaginaires, 1896)

Donc, c’est le tonneau des Danaïdes. Je pourrai toujours remplir par des mots et des

mots, je n’atteindrai jamais la qualité spécifique de l’émotion d’un tableau de

peinture.

(Daniel Arasse, Histoires de peintures, 2004)

Evénement à venir :

La collection Alana, chefs-d’oeuvre de la peinture italienne, jusqu’au 20 janvier 2020, au Musée Jacquemart-André

Références :

Maître de la Madeleine, Vierge à l’Enfant, 13e siècle.

Bernardo Daddi, Crucifixion, vers 1340.

Uccello, Vierge à l’Enfant, 1433.

Cosimo Rosselli, Homme de douleur, 1490.

Gentileschi, Vierge à l’Enfant, 1610.

Pontormo, Joueur de luth, 1530.